Homme aux faunes (dictée pour traumatiser les enfants dyslexiques)

Si ton tonton t'ôte ta toux Mais tâte ta tata ou tes tétés S'il met tous les atouts de mes tatous Parmi les mets de sa hotte mais tait Ces faits kiffés la tête haute (Dût-il du dû dédire le don) Qui sait s'il s'est payé l'arête de ses hôtes Qui sont c'est son avis deux thons A vie qu'on n'embrasse qu'au temps Où le houx pend à l'embrasure (Plût au ciel qu'il leur plût autant Ou qu'il n'eût plus tendu ce leurre) ? Honte à ceux-là qui de ce fait Soit pètent dans la soie Se font fête des fautes qu'il a faites Et las restent chez soi Soit ont à ce que l'on tasse si peu De tact qu'on ne fléchit quand on les scie Sans ciller ni s'en dire qu'on ne le peut Qu'en s'y flattant du sang de ces cons-ci

À propos de Perrin Langda


4 responses to “Homme aux faunes (dictée pour traumatiser les enfants dyslexiques)

  • racbouni

    C’est rigolo tout ça, mais quand est ce qu’on aura le droit de sentir ce qui se passe dans tes tripes par delà les oulipoïsmes ?

    • Langda

      Je ne sais pas si ce que j’ai dans les tripes a vraiment un intérêt (il s’agit d’ailleurs surtout de nourriture en voie de digestion), à moins que ce ne soit pour refléter "l’humaine condition" : et ça, à ma façon, j’essaie d’en mettre dans tous mes textes, celui-ci y compris. Mais ce n’est pas facile à sentir, comme tu le dis très bien, par delà les oulipoïsmes ; et puis, ça doit refouler un peu, du coup. Disons qu’il parle plutôt de quelque chose de malsain dans l’homme, de ce qu’on cache, d’hypocrisie, de charlatanisme, d’ambiguïté : c’est un faux poème oulipo-rigolo.
      Il y a une série de textes dans laquelle je me suis lancé depuis « Un Chien errant », ou « Je bulle, tu bulles », tous ces poèmes présentés de façon assez brumeuse, qui n’ont en général que très peu de contraintes formelles. Ils correspondent peut-être mieux à ce que tu appelles « dire ce que l’on a dans les tripes ». Celui qui s’appelle « Notre monde est cruel et absurde » est peut-être le plus personnel (mais du coup, est-ce vraiment intéressant? Personne ne peut s’y retrouver).
      En tout cas, merci, car dans l’ensemble, j’écoute ce que tu me dis là-dessus (tu me l’avais déjà un peu dit sur un autre) et j’essaie de m’améliorer.

  • Nounedeb

    Avis de la naïgnare (qui a quand même entendu parler de l’oulipo): Je me marre et je me régale.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 646 autres abonnés

%d bloggers like this: