Lord of Words – episode III : La marche du pluriel

Puisqu'aujourd'hui les foules sont muettes Puisque les foules sont atones on n'entend Plus les serpents qui sifflent sur nos têtes Ou bien les sifflements des foules indignées Ces foule S Qu'elle S qu'elles ne seraient plus Que le spectacle artificiel Des marques du pluriel ? Et pourquoi S Qu'on nous emmouscaille Et nous embarrasse tous Avec des normes vieilles ? Y'a qu'à marquer comme on l'entend !

À propos de Langda


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 766 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :