Archives de Catégorie: Développements durables

Des prairies sous le ciment

e260ccd68b7fcbc9599a60ba0c149ad9

le jour où tu te sentiras aussi paumé
que la réincarnation d’un grand
chef indien en
technicien de surface
n’oublie
pas de frotter
la poussière des étages
qui traînent sur le sentier de ta tribu

 


Jolie cylindrée

vintage_amphicar_in_water

tu t’es garée
au bord de l’eau
la lance
du pompiste
s’est plantée à l’arrière
et tu nages
comme un poisson
dans l’essence

source photo 


Nos petites carrières

un énorme trou
ocre dans la montagne
à côté
la ville
nos petites
carrières
nous bouffent
la vie

….

troll_hunter_by_dougflinders-d5i2mif-630x354illustration : The Troll Hunter, film d’Andre Ovredal, 2011


L’homme qui lisait dans les plaques d’immatriculation

PL003

en rentrant sur la route
chacun dans sa petite bulle
de mille quatre cent kilos
les gens se récurent les narines
hurlent leur haine
sur un morceau de métal
créent des histoires en quatre lettres
avec les plaques d’imagination
ou un p’tit poème
et les voilà chez eux


Carte postale des embouteillages alpins

Melodie du bonheur

même quelque
arbre hirsute
une autoroute bouchée
le ciel d’hiver pollué
avec toi c’est
la beauté en petite tenue
devant une tempête de monts
léchée
par les marchands
de glaciers


Flash info

quand il y aura des tsunamis
sur l’écume des falaises
enflammées dévalant sur la ville
béante en proie aux guérillas
(maintenant quoi)
je resterai tranquille avec
toi et le monde en ses derniers instants
sur un
plateau télé

250196


Tectonique de l’immobilier

2012_image

deux gigantesques
plaques
tectoniques s’affrontent
en lançant des éclats de soleil
à leur fenêtre
depuis bien des siècles
avant qu’ils aient sélectionné cet appart’
en s’exclamant
« la vue est chouette »


Le dernier trappeur

n’auraitfarw010
jamais
abandonné
sa tiède cabane
par un jour de repos
pour s’élever
en plein blizzard
au-dessus d’une
longue
forêt
de pylônes
et de pistes de neige
damée puis se jeter
sciemment
dans une purée de pois opaque
sans rien voir d’autre que ses deux skis
de location alors
qu’est-ce que je fais encore
sur ce télésiège ?


Choc thermique

Them

d’un côté
les fourmis du Sahara
à l’épreuve des U.V.
dans leurs exosquelettes
gris métallisé

et de l’autre

notre ami Barney
pures lunettes de soleil
polaire Quechua parka G-Star
mais carrément frigorifié
dans une ville
fourmillant de machines
futuristes


Complainte du phoque en Alaska

il attendait l’amour comme2869818288_ea32c6c00b
un gros phoque sur le dos
quand la banquise toute
molle du lit s’ouvrit et
le plongea sans la moindre vague
dans un rêve assez douillet


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 610 followers

%d bloggers like this: