Archives de Catégorie: L’amour est un bon nonos cosmique

EPITAPHE POUR PATATES EN VOYAGE

simpsons-monster-couch

ci-gît
le couple de baroudeurs
qu’a vu les plus beaux paysages
de la Terre s’afficher
de l’autre côté du pare-brise
d’un canapé


Le huitième plus beau jour du monde

……….« …il fit Georges. Et il vit que c’était beau. »

qu’est-ce qui peut arrêter
le petit monsieur
trisomique
au sourire jusqu’au-dessus du front
à part
le feu piéton et encore
il lui suffit de
presser plus de deux cent fois en trente secondes le gros bouton rouge
pour faire rouler sa bille de clown sous le plus beau
soleil
du monde

le 8e jour


Ma poupée russe

echographie-poupee-russe

a
déjà l’atome
de l’idée
d’un enfant avec
l’idée d’un gosse aux tripes
dans
le ventre


- Tu m’aimes comment ?

Tu m'aimes commentcerf-olivier-buttinphoto d’Olivier Buttin prise ici

– un peu comme si le brame hivernal d'un cerf encore en rut te déclenchait une de ces avalanches qui faucherait tous les gratte-ciel du Colorado  comme des quilles et sans pour autant  troubler deux amoureux qui s’embrasseraient encore debout en plein milieu  d’un champ d’maïs insoupçonné plus qu’un frisson – ah. et c'est tout ?

Java

Java

ascii-art-pioneer-man-woman-sequence

while alive = vrai do if ventre = vide then open folder foyer\cuisine\frigo execute cerveau\commandes vitales\manger.exe if folder foyer\cuisine\frigo = vide then execute cerveau\commandes vitales\trouver un boulot.exe else execute cerveau\commandes vitales\glandouiller.exe  if âge ≥ 25 and boulot ≈ stable and revenu ≥ smic then find femme open folder foyer\chambre\lit execute cerveau\commandes vitales supérieures\fonder une famille.exe

Le républicain social est une espèce de passereau endémique du sud de l’Afrique

Républicain social nidrépublicainphoto : nid de républicains sociaux

une fois de plus je suis rentré de la pêche avec mon short trempé et mes godasses pleines de boue tu m’as dit un truc comme « PUTAIN MAIS TU PEUX PAS T’EMM’NER DES FRINGUES DE 	R’CHANGE LÀ-BAS ? » … or pendant ce temps-là quelque part dans un désert d’Afrique du sud … au quatorzième étage d’un genre de H.L.M. en paille …  la femelle du républicain social détruit souvent son nid quand elle revient le soir et c’est le mâle qui passe ses journées à remolletonner de poils et de coton le foyer conjugal 

L’interprétation des rêves (bonne chance)

L'interprétation des rêves

Asterix

j'ai rêvé qu’on attendait un enfant et quand tu accouchais c’était une tranche de bleu d’Auvergne

Ma bouchère est sexy

Ma bouchère est sexy Boucherie-humaine

photo trouvée ici ; texte extrait d’un bidule en cours

qu’est-ce que  j’vous sers ? qu’elle dit  la nouvelle bouchère une de mes jolies cuisses  de pintade  à la peau bien dorée ? un p’tit morceau de ma poitrine de bœuf ou les beaux  faux-filets  pendus à ma jarretière ? qu’est-ce que j’vous sers monsieur ? j’ai un rumsteck bien tendre juste sous ma  petite culotte de ch’val un cœur d’agneau qu’est gros comme ça qui bat bien fort derrière mes côtes de porc et tous ces jolis bouts de viande que plus personne  ne s’offre à 15 € le kilogramme vous allez bien vous en payer une tranche ? alors alors mon chair  petit – monsieur ?  qu’est-ce que j’vous sers ?

La femme ordinateur

Femme ordinateurnu-dans-les-ondes-matisse-1938
Nu dans les ondes, Matisse, 1938

blonde Wi-Fi  flottant dans l’air du temps au ventre d'écran plat au regard de webcam la peau comme une caresse d'écran tactile propose un corps un corps de formulaire à choix multiples un menu déroulant du roulement de ses hanches des seins de stéréo-enceintes deux gros boomers aux cris de joie algorithmiques  sa croupe de cheval de Troie  et la fleur de son sexe en wallpaper HD  à tout individu réel qui saurait l’arracher au septième Ethernet

Kâma-Sûtra

Kâma-Sûtrakamasutra

la nymphe expose un corps parfait quelques minutes d’éternité après elle engloutit le glaive adverse entre ses lèvres rouge sang ensuite elle pend ses longues jambes à son cou et son cul devient un grand collier flamboyant puis l’offrande tendue d’une chienne offerte à quatre pattes aux cieux dont elle reçoit foudres de coups d’épée divins dans les glaïeuls et maintenant elle chevauche un roi crevé rejoint par dix seigneurs avec  sept mains et quatre bouches lorsqu’enfin s’accomplit dans une forme olympienne le rituel de la déesse complètement immaculée idole aux aspects de naïade miraculée nageant dans les rivières sacrées de ce déluge elle nous regarde alors les yeux remplis d’étoiles et un sourire en coin puisque de l’autre côté de l’écran pauvres mortels noyés dans le monde réel nous ne ferons jamais vraiment l’amour ensemble

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 599 followers

%d bloggers like this: