Muses lierre des gratte-ciel

A New York – des gratte-ciel – Chicago – des gratte-ciel – à L.A. – des gratte-ciel – à Sydney – des gratte-ciel  – à Tokyo – des gratte-ciel – à Pékin – à Shangaï – des gratte-ciel – à Paris – et à Londres – à Stockholm – ou Moscou – des gratte-ciel –  partout – Dubaï – Abou Dhabi – des gratte-ciel – en habits – de prière – La Paz – Santiago – des gratte-ciel – pour la paix – en santiags – Ottawa – Montréal – des gratte-ciel – mon réel – au bordel – à Bangkok – Singapour – New Delhi – des gratte-ciel – pour chanter – aux nouvelles – les délits – ceux des banques – à Séoul – et Pyongyang – des gratte-ciel – pour les âmes – pour les pions – pour le yin – et le yang – à Beyrouth – Téhéran – Tel-Aviv – devinez – des gratte-ciel – pour y vivre – oui mais bêtes – et errants – or notez – qu’il n’y a pas – de pluriel – à gratte-ciel – lequel est – amusé –

Muses lierre des gratte-ciel numérisés comment chanter dans le ton du béton des saisons il ne reste que des feux l’alternance vague la foule avance quand les autos s’arrêtent de la vie l’impulsion des cellules dans l’acier les individus dépréciés meurent dans les constructions et certes certes derrière les fenêtres des H.L.M. pixellisés de nos Champs Elysées on s’aime peut-être circulent entre les toitures aux formes régulières carrées rectangulaires les bulles de fer de nos voitures en prenant du recul les échanges de la nuit paraissent un circuit imprimé minuscule fichtre chiffre à présent je discerne la digitale toile les avatars d’étoiles de l’homme moderne dans l’atmosphère de guerre totale les appendices de satellites blondes qui s'embrassent en l’air traversent en flasques ondes les espaces poreux de mon cerveau véreux mais que fait la police chiffre chiffre en liberté automatique à présent mon esprit devient presque comique et voici que j’écris bip bip bip bip bip bip P.I.B - P.I.B - P.I.B - P.I.B. ordinateur aléatoire ordonnateur pourquoi ma voile a-t-elle autant l’allure du squale cas semi conflictuel : tu es le flic aux mises à sac à l’envers le démon du monde est en verlandans les viscères béants de la baie asservie j’ai reçu le virus de la sûre survie doux joug de tes deux joues aux joies du jour de l'an cas vraiment conflictuel : je suis le flic aux mises à sac caresse telle fer ressasse Cassandre fleur de cendres aliénation partout où partent les nations alliées et revoici le vers vers les six voies rêvées cheval de Troie offert aux valses des trêves crevées si graves soient les maux doux et légers sont les colliers caresse reflet ressasse Cassandre fleur de cendres à l’envers le démon du monde est en verlan doux joug de ton donjon le jour me donne l’élan cas semi conflictuel : tuer le flic aux mises à sac cas vraiment conflictuel : je suis le flic aux mises à sac aliénation partout où partent les nations alliées si graves soient les maux doux et légers sont les colliers dans les viscères béants de la baie asservie j’ai reçu le virus de la sûre survie et revoici le vers vers les six voies rêvées cheval de Troie offert aux valses des trêves crevées caresse telle fer ressasse Cassandre fleur de cendres caresse fleur et ressac ressasse en cas de cendres Cassandre des cendres Cassandre au bunker il faut descendre Cassandre au cœur bon il faut descendre en cas de cendres descendre Cassandre au cœur bon il faut des cendres Cassandre au bunker il faut descendre au cœur des cendres caresse Cassandre il faut des cendres au cœur descendre au cœur des cendres en cas de mise à sac caresse Cassandre au coeur bon carresse ressac fleur et patatras Callipso a posé callipyge Apocalypse  …………………………………………………………………………………………………... Muses lierre des gratte-ciel médusés ô poésie d’une publicité océan infini parsemé des sommets de buildings inclinés plage de sable fin aux faîtes décapités de dominos figés cocotiers et lianes colonisent les cimes oubliées éventrées d'édifices penchés au loin claque le cri d’un macaque et pépie une pie sur un pieu saigne une pépite et revoici le désert les grands airs et le souffle du vent Ohé ordinateur Y a-t-il du vide dans les étoiles Y a-t-il un humain dans la toile Noé ordinateur de notre ancien mirage as-tu pu attraper ne serait-ce qu’une image des objets rescapés 

mai 2010

À propos de Langda


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :