Yindee !


Illustration : un marché flottant thaïlandais

***

Lexique :
muay thaï : boxe thaïlandaise
waï : salut thaïlandais, les mains jointes au niveau du menton, la tête inclinée
sawatdi : bonjour (les hommes doivent ajouter « khrap », les femmes « kha »)
Chao Praya : fleuve de Bangkok
katoï : transsexuels thaïlandais également appelés « lady boys »
khlong : canaux thaïlandais
Miss Tiffany : concours de beauté des katoï
baht : monnaie thaïlandaise
farang : nom donné par les thaïlandais aux occidentaux (déformation de « français »)
tuk-tuk : taxi tricycle motorisé
Ardhanari : dieu androgyne hindouiste réunissant Shiva et sa femme Parvati

 Un homme doit aimer le foot et le Muay Thaï. Enfant déjà, tu songeais aux romances des filles, Toi, Yindee ! dont la blanche peau de lys Et l'humeur aigre-douce, Lorsque tu exécutes le signe du waï Dans les ruelles de Bangkok, Rendent aux genres leurs concordances : Sawatdi khrap, sawatdi kha ! Ils ont conquis le droit de se rincer l'œil : Aux dames de porter cintré le serre-taille ; Et tu le sais, Yindee ! Jamais aucune D'elles n'aura ni la ligne Élancée de tes gambilles, Ni la candeur de ta peau de lys, Ni le contour de tes yeux amandines - Qu'en tapinois les maris lorgnent Aux détours de la Chao Praya : Sawatdi khrap, sawatdi kha ! Pourquoi affectent-ils le dégoût des katoï ? Aux véritables fem mes les fleurs que l'on cueille ? Pourtant, à la lueur de ses yeux amandines, Il est belle, Yindee ! en lady boy, Songeant aux confluents des mille khlong, Factice merveille androgyne De chirurgie esthétique moderne Et de biochimie des hormones : Sawatdi khrap, sawatdi kha ! Quand par devoir Papa s'exténue au travail, Quand Maman met la main à la pâte, et veille, Nous retrouvons, le soir, aux confluents des mille khlong De la Chao Praya... Yindee ! rêvant de l'or Des Miss Tiffany... Mais c'est pour Une poignée de baht consolatoire Qu'aux farang dérangés et canailles Son corps étrange est offert : Sawatdi khrap, sawatdi kha ! Triste destin de plomb du fier homme thaï ! Triste destin scellé de la femme gentille ! Tristes romances des katoï, Aux farang dérangés et toc-toc... Par les ruelles de Bangkok, Vaine est la course du tuk-tuk : L'idole Ardhanari est en toc. Yindee ne rêve pas aux confluents des khlong ! Mais adresse en passant un signe caustique, A la volée, aux codes génésiques : Sawatdi khrap, sawatdi kha !

À propos de Langda


3 responses to “Yindee !


  • Un poème sautillant, presque amusant sous sa peau exotique, un voyage dont on devine les parfums sur d’autres plus lourds moins amusants. Un texte qui interpelle, plus par son fond que sa forme.

    Il ne fait pas bon en ce monde sortir des normes.

  • racbouni

    le voilà ce fameux Poème intrigant sur l’inanité des genres sexuels dont tu me parlais !

    J’aime assez ces sonorités et je savoure particulièrement quelques lignes (il est belle)

    Il est difficile pour nos frères humains de voir des cadres de pensée clairs et simples vaciller et être remis en cause

    à Dé : de tout temps il n’a jamais fait bon sortir des normes. Au moins ici en Europe pouvons nous nous satisfaire de n’être pas lapidé,violé, brûlé à l’acide pour notre bizarrerie. Au fait, pourquoi vous viendez plus par chez nous m’ame Dé ? 😦

    • Langda

      Merci à vous deux !
      Je suis bien d’accord avec la réponse de Racbouni concernant les normes… Mais je précise (car je ne l’ai pas fait dans le poème, c’était difficile à dire poétiquement) d’après les récits d’une amie thaï, un reportage vu à la télé et quelques pages web genre wikipédia, qu’en Thaïlande les « katoï » sont plutôt bien tolérés (ça ne doit pas être pire que d’être juste homo chez nous, quoi) et ne risquent pas de se faire lapider ou jeter un verre d’acide au visage… Le fait que la Thaïlande serait un des rares pays asiatiques ayant échappé à la colonisation du monde chrétien expliquerait cela. A vérifier…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :