Au revoir la Terre

Séjour intersidéral Sous injection intraveineuse d'alcool de fêtes et de matchs de foot S'écoulant dans le siège spatial profond comme un tombeau cosmique Bras prolongés par clavier ou souris sur les deux accoudoirs Soudain paupières se lèvent pupilles se contractent regard s’éclaire 

Et aussitôt que la bille de fer rejoint l’aimant
Mû par l’attraction du gigantesque écran géant connecté à l’ordi par un tentaculaire imbroglio de câblages gras et poussiéreux
Le gros orteil à l’extrémité gauche de la masse végétative se soulève va directement percuter avec une incroyable précision le bouton de mise en tension que faire pendant le lancement des fenêtres ô attendre

Deux êtres si distincts quelle belle histoire d’amour

Manipulant avec adresse le docile appareil électronique l’homme
Manipulant avec adresse le docile appareil électronique l’homme
(Pût-il être vraiment
Dans un vaisseau spatial)
Manipulant avec adresse

Le docile appareil électronique l’homme navigue parmi les milliers de films stockés dans les terra-octets de la mémoire de son PC difficile est le choix qui pèse sur son destin centaines de matchs de foot kung-fu boxe thaï américaine courses de voitures parées de jolies filles arnaques hold-up péplums modernes vieux westerns invasions barbares horreur nazie guerre du Vietnam guerre d’Algérie guerre d’Irak d’Afghanistan et bientôt nouveau guerres d’Afrique intrigues médiévales attaques extraterrestres conflits interstellaires catastrophes naturelles mutants extraordinaires apocalypses passées et à venir anticipations post-apocalyptiques envahies de zombies nouveaux mondes virtuels aux ressources potentiellement exploitables programmes informatiques aux allures de traders aux réalités trompeuses extinctions animales déforestation pollution documentaires historiques scientifiques gangs mafieux gangs de rue West Coast East Coast yakuzas suspens à gogo tous les jours échapper au tueur investigations à tire Larry go il faut trouver le coupable coups de feu sans motif étranges rubicubes labyrinthes de violence gratuite effaçant l’attente du voyage quotidien elfes lutins nains dragons fées chevaliers manifestant pour l’abandon de soi apprentis magiciens binoclards qui préfigurent une scolarité studieuse descentes aux enfers de drogués à ne pas imiter étudiants déjantés qui à la fin forniquent sont massacrés ou même s’entretuent sans l’aide de personne anti-héros maladroits aux avalanches de gags enchaînements de parodies de tous ces films excellents subtiles critiques de nos vies totalement acceptées documentaires anticapitalistes tragédies émouvantes sur fond de musique flamenco histoires d’amour qui finissent bien qui finissent mal dont les protagonistes forniquent sont massacrés ou même s’entretuent sans l’aide de personne îles désertes peuplées de cannibales ou de fous ou désertes ou repeuplées d’enfants inéquitablement armés enfants qui voient des morts qui sont morts mégalopoles immenses sans ciel et sans sol remplies de vitesse mondes souterrains derniers bastions de la vie à défendre mettez-vous dans la peau de l’acteur hypothétiques trésors mayas retrouvés au fin fond de la jungle en dépit de l’opposition d’une invicible momie et de la présence d’un savant malhabile voyages intemporels cohérents temporels incohérents aventures oniriques de tailleurs de glace de vieillards mythomanes d’un personnage désireux d’oublier son passé automobiles odyssées traversées de contrées immenses et beatniks légèrement dépassés histoires sans fins jours répétés à l’infini étranges rubicubes labyrinthes d’amours et de violences gratuites effaçant l’attente du voyage quotidien

 Voici homme l’âme les mondes détruits et à venir Et l'homme en suspension dans le vide des étoiles dans l’univers des possibles dans la mousse des coussins Astronaute lyrique sous perfusion d'alcool de fêtes et de matchs de foot Espère un jour revoir le clair de Terre (Pût-il être vraiment Dans un vaisseau spatial) Et choisit 

juillet 2010

À propos de Langda


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :