J’ai branché Internet dans mon cerveau ouvert…

J'ai branché Internet dans mon cerveau ouvert À ces filles électriques qui fondent dans l'air, pris des ondes wifi les routines binaires, et gagné le nouveau monde de l'ordinaire : j'ai vu les paysages des six continents, et les mille visages de leurs habitants ; j'ai lu les douze sages des peuples d'antan, et chargé les rivages de mille torrents ; j'ai traversé les plus étendus des déserts, j'ai courtisé les filles de tout l'univers, j'ai joué les plus belles parties de poker, et tué les démons qui gardaient les enfers... Du pixel de fenêtre de mon logement, je contemple les feux, les autos, les passants, les saisons et le rythme des nuits, alternants, d'un circuit imprimé pareils aux composants.

À propos de Langda


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :