l’Amour du travail

Travaille chéri travaille
vaille que vaille
car c’est un mot qui me travaille
quand il n’y a pas de travail
valeur étrange du travail
travaille chérie travaille
veille au travail
enfante sur la paille
la fertile marmaille
aux allocations familliales
travaille enfant travaille
naïve ouaille
famille patrie sont à la baille
nos forces naissent du travail
de cet amour qui nous travaille
travaille famille travaille file infernale
sous les timons de ton tripal
la vieille valeur du travail
nous fait forcenés du travail
travaille vieillard travaille vieille tenaille
l’effort est sain de ton travail
sous l’étymon de son tripal
valeur étrange du travail
travaille poète travail poète travaille
fou ! c’est un mot qui nous travaille
quand on approche la racaille
voleurs étranges du travail
travaille les cœurs travaille ville mondiale
pour sortir de la crise la force du travail
pour sertir les voleurs étranges du travail
pour servir la valeur étrange du travail
travaillent en cœur travaillent les cœurs vaillants
pour abolir les idéaux en cœur travaillent
afin d’oblitérer le titre d’homme travaillent
les cœurs pour oublier le calvaire du travail

mai 2010

À propos de Langda


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :