Ainsi cela se passe-t-il

 Pause de midi au printemps Au vent violent les jupes volent Dans ma sacoche une bague D’or blanc sertie de diamants Sous un écran géant un héraut joue un air Cliquetis d’une fausse guitare en plastoc Très amicalement le rasta Riké Et une clocharde déjeunent dehors Tout ça ne rime à rien Je suis quand même heureux Tandis que le clown blafard Aux lèvres rouges intervient Ainsi cela se passe-t-il Sur la terrasse du Mac Do 

juin 2010

À propos de Langda


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :