Tranche d’âme taillée dans un rêve

… Gravissant la montagne à vélo
En suivant de la belle inconnue
Le derrière ondulant et moulé,

J’étais parvenu au dessus
Des nuées. La pente se raidissait ;
Mon vieux trousseau de grosses clés
Reflétait un soleil de plomb :

Il fallait mettre pied à terre.
Repartir, mais seul,
Léger comme un éclair,
Sur le droit chemin sempiternel.

A l’arrivée, la foule était immense.
L’endroit, que je ne connais pas, m’était cher, il me semble.
Les amis arrosaient le départ d’une course,
Nous étions très heureux de trinquer tous ensemble
Au milieu d’un grand champ, sur des tables en tréteaux,
Et dans un long et plat château de briques rouges
N’ouvrant aux visiteurs que ses chiottes publiques,
Elle me donnait un baiser abracadabrant.

Au retour minuscule
Filant à toute allure
………de peur qu’un taureau ne me charge
Sous les trop hautes clôtures
……d’un chemin entre deux pâturages
Gondolants
Les troupeaux gigantesques
…………..s’écartaient sur mon passage.

***

Tableau : Kandinsky, La Place rouge.

À propos de Langda


6 responses to “Tranche d’âme taillée dans un rêve


  • Comme ça m’évoque le « tour de France » ton poème. Mais comme je l’ai connu quand j’étais petite, c’est à dire une véritable fête, avec moins de fric et d’affaires de dopage. Ce qui ne veut pas dire qu’à l’époque les cyclistes ne se dopaient pas. Certains sont morts prématurément et bien minés. Mais dans les années soixante vraiment le tour c’était quelque chose, un véritable événement, des flonflons, de la musique, des klaxons, de la couleur, comme sur ce tableau de Kandinsky…

    • Langda

      Hi hi ! Le plus drôle, c’est que j’ai plutôt tendance à fuir ce genre d’événements sportifs (mais je veux bien croire que c’était mieux avant)… J’ai dû faire ce rêve parce que j’ai fait un peu de vélo cet été, pour me décrasser les poumons…

  • Nounedeb

    Magnifique Kandinsky. Ton poème lui va bien.

  • racbouni

    Wouaou la classe, trois filles qui te complimentent, c’est ta bonne amie qui va être contente !

    Plus sérieusement, vraiment très bien ce texte, bravo pour ce « baiser abracadabrant » !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :