Télé-réalité

(Cliquez sur l’image du poème pour y voir un peu mieux)

... ... ...

... ... ...


... ... ...

 Blanche copie aux lèvres lippues, à moitié désapée, Qui regardes dupée, affalée dans ton canapé, Sans voir l'idiot Qui tourne autour De tes contours De pâle idole, Que vois-tu ? Oh ! Rien. Ce programme que tu ne peux zapper, C'est la vie médiocre à laquelle tu ne peux échapper, Candide idole aux lèvres livides, à moitié désapée, Qui observes stupide, affalée dans ton canapé, Sans voir l'épine Qui rôde autour Des vides contours De ta vie d'héroïne, Que vois-tu ? Oh ! Rien. Ce programme que tu ne peux zapper, C'est la réalité à laquelle personne ne peut échapper... Pâle Emma Bovary, par les années à moitié désapée, Qui rêvasses hagarde et affalée dans ton canapé, Sans voir le temps Qui file autour Des verts contours De tes printemps, Que vois-tu ? Oh ! Rien. Ce programme que nul ne peut zapper, C'est le songe exigu auquel personne ne peut échapper, Blême déesse aveugle, sculpture à moitié désapée Par l'illustre voyeur auquel nul ne peut échapper...

À propos de Langda


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :