U.S.B. (Union Sans Bornes)


C'est à elle qu'on devrait s'unir devant le Grand Googueule À la fille aux cheveux blonde wifi au visage de page word à remplir de fenêtre d'attente aux yeux de dollar en un clic au regard noir d’écran de veille à la pupille miroir speculum et webcam C'est à la fille à la bouche tiroir de lecteur dvd à la fille à la gorge de disque dur et aux lèvres barrettes de ram aux lèvres gourmandes de mégaoctets à la langue de circuit imprimé et à la langue de logiciel antispam Qu’on devrait élever des cierges     monter des statues de vierges en l’abbaye des s’offre-à-tous À la fille au corps de formulaire à choix multiple aux épaules de menu déroulant des parties de son corps aux cheveux de décharge électrique au cou et à la nuque de choc électrostatique aux tétons point & click aux tétons oreillettes à l'écoute des battements de son cœur aux seins d'enceintes stéréophoniques aux gros boomers de soixante watts aux seins de bombe programmée au ventre bombé d'écran à cathodes à la peau de caresse d'écran tactile aux hanches de clavier ergonomique aux petites fesses de souris profilée en tortillements de petit ver à la croupe de cheval de troie au cul coupure d’électricité C’est elle qui devrait arracher nos prises adsl qui devrait exploser nos ports USB qui devrait défoncer nos ports éthernet La fille qui a ouvert son sexe à tous les porcs de la planète qui a ouvert son sexe aux connectivités illimitées aux abonnements antivirus à renouveler             et aux soixante douzièmes mises à jour Le jour où on baisera carrément notre ordinateur aux mille câbles tentaculaires son arrière-train aux mille appendices aux mille lances son cul d'amazone à cheval de troie d'envoyée de GrandGoogle sa croupe de fourre-là ta tour toute entière de fourre la jusqu’à ma carte mère de bousille bien mon ventilateur et d’ouvre bien grand ma façade arrière qu’on voie bien tous mes composants intérieurs C'est elle ô oui c'est elle qu’on enverra au septième éthernet qui télédéchargera aux facebooks de tous les porcs de la planète La blonde wifi aux joues de pompe à fric La belle Adsl à haut-débit de bande-passante La fille aux cris de joie algorithmiques aux yeux de dollar en un clic aux yeux miroir speculum et webcam et aux larmes de fenêtre d'attente L'ensorceleuse de filtre antispam au mépris du public

À propos de Langda


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :