Station essence

Dans la nuit sidérale En pleine zone industrielle Comme un soleil Où s’agglutinent les vaisseaux spatiaux Une station essence brille Des humains te regardent à l’abri de leurs vaisseaux de fer Dont les vrombissements sonnent une menace pour l'homme Et leurs lèvres s’agitent au-delà des vitres de verre Ils attendent leur tour et disparaissent dans l’espace C'est comme s'il n'y avait plus rien, au-delà Le monde entier s'est effondré dans un néant de files d'étoiles filantes blanches et rouges et de trous noirs qui brondissent Au loin, dans l'éclat aveuglant de la station service Toi, tu es au cœur d’un différend entre une machine à carte et une dame ancienne Venue tout droit d’une autre époque Il y a un sac plastique Qui pourchasse une bouteille vide Tu as l’impression d’être sur un satellite de Mars Et la station spatiale clinquante S'emporte dans la ronde des détritus de la ceinture d'astéroïdes Pourtant, il reste encore un soupçon d’humanité Dans la voix féminine de l’automate Et l’odeur de pétrole qui te monte à la tête Soudain te donne envie de l’embrasser Quelque chose semble sur le point de se produire Sans le savoir Tu es en train de vivre un grand changement Après avoir refait le plein de carburant Tu regagnes l'enceinte d'un engin de métal Et quittes dans un vrombissement de plus Cette étrange station essence

À propos de Langda


One response to “Station essence

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :