This poem sucks

***

Illustration : Olaf Martens – Snakes

Si on cessait De ressasser Et d'encenser Des assassins, Des insensés : C'en est assez ! Je veux, princesse ! Mon obsession Putassassière : Des processions De possessions, Des passations De processus ! Et qu'on esquisse Un essentiel Récépissé, Prestissimo ! Laissez passer ! Dans mon pousse-pousse, Place, place aux Tours de passe-passe ! Assez, assez De transgressions ! Trop de sveltesse Chez les Suissesses ! Trop de sanglots Dans les saussaies ! Trop de SS ! Qui travestissent Avec souplesse Les spadassins Des sécessions ! Il se peut, certes, Que je rassisse, Que tu réussisses, Que nous enkystassions Dans les fleurs des narcisses ; Mais il se peut aussi Que je rétrécisse, Que tu épaississes, Que notre esprit noircisse, Que notre corps moisisse, Que l'on s’assujettisse Et disparaisse, Saucissonnés, Dans les secousses Et les scissures Et les scissions De l'existence...

À propos de Langda


3 responses to “This poem sucks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :