Tempête

Dans l'amorale et froide agitation des fluides Les mouvements ralentis des flocons dans le vide N'ont aucune unité Certains s'élèvent et d'autres chutent Ou virevoltent pour enjamber La balustrade et s'écraser sur mon balcon C'est une sorte de suicide collectif mais tout au contraire Je peux rêver que les autos et les passants Suivent le même mouvement Et virevoltent dans la dépression Passent en suivant l'agitation du vent De chaleur, de bagnoles qui s'envolent Et de failles sismiques Que les contraires sont équivoques Qu'une éternelle apocalypse Nous assassine et nous redonne vie Et que tu es venue vers moi En passant par dessus le balcon Comme un de ces flocons de neige Antisuicidaires et porteurs d'une accalmie Apaiser la tempête De mon côté de la fenêtre A l'intérieur de ma tête

À propos de Langda


2 responses to “Tempête

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :