Lord of Words – episode II : Nostalgie des temps composés

Et donc, lorsque les gens ont commencé A parler le passé composé Tout le pays en proie au chaos Tomba sous la domination Du Parti « Si Peut Passer »  Entre leurs mains Deux auxiliaires Au règles simples Et radicales  Pour s'accorder avec l'un d'eux Il fallait seulement Être quelqu'un Ou avoir de l'argent Pour passer outre leurs agents  Ils eurent un succès énorme  Leur système étant plus aisé Qu'au temps du passé simple On pouvait s'élever Au-dessus de vieux groupes Trop clos et sclérosés Les gens scandaient partout Leurs slogans dans les rues Qui redonnaient espoir  A la population  Si Peut Passer  On est d'accord Si pas assez Alors : de-hors Ah !... Le Parti Si Peut Passer... Si Peut Passer... le passé... quelle bonne blague... C'était l'bon temps quand j'y repense Nul pays n'a connu règles plus arbitraires Non, aucun pays ne les a connu Aucun de ceux qui sont connu Ningún país las ha experimentado Mais aujourd'hui, on ne s'accorde plus Avec personne, non, il n'y a plus Que les snobs et les homdeletr Qui s'en souviennencore

À propos de Langda


5 responses to “Lord of Words – episode II : Nostalgie des temps composés

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :