Rondeau de la Lune


Qui fixera la forme du croissant de Lune entrelacée dans l’ombre du couchant ? Il fallait que tu m’abandonnes et te cambrer blonde gitane itinérante aller tourner dans l’autre sens sur mon insaisissable air de flamenco aller combler les gouffres vacants d’autres galaxies en ruines qui fixeraient la femme en toi qui meurt renaît et danse… Tourne belle ! C’est Toujours le même amant ! Toujours le même feu sautillant et joyeux brûle nos cœurs et nous fascine ! Toujours tremb le le flot versatile du grain charrié dans la rivière et du vent Qui fixera les flammes inconstantes !

À propos de Langda


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :