Sans penser

venus pour observer des images numériques des vagues de passants entrent et sortent entre les portes de l'antre de la Fnac sans y penser ils entrent avec des univers entiers dans leurs petites caboches et ils ressortent sans penser avec leurs têtes remplies de mondes infinis et parmi les passants qui entrent et qui sortent un passant parmi les passants ne les observe pas sans penser aux passants qui ont l'air de sortir et d'entrer du néant à la douceur de la pluie qui a l'air de tomber de nulle-part au ciel bleu à l'ombre de gros nuages noirs qui rôde encore au sol à l'arc-en-ciel immobile à côté et aux mille couleurs qui reflètent le ciel immatériel et dégradé

À propos de Langda


2 responses to “Sans penser

  • racbouni

    Ce texte se défend bien, joli, merci, et j’attends ton « serviteur, monsieur ».

  • Langda

    Ben tiens, moi je le trouvais bof par rapport à ce que je voulais obtenir, alors je viens de le remanier : j’ai un peu mieux touillé les ingrédients pour mieux lier le tout et laisser la pâte s’obscurcir légèrement ! Tu me diras si j’ai bien fait…
    C’est toi qui m’as donné envie de lire Schopenhauer, où j’ai puisé l’inspiration de ce poème : ça te va comme « serviteur, monsieur ? » 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :