Mandala du béton

Combien faut-il de cubes de béton pour accomplir la quadrature de la nature informe ? Tu fuis à pas de géant, de peur que la mort ne t'anéantisse, par les massifs du Grésivaudan – et à chacun de tes pas les bourgeons de l'asphalte s'épanouissent dans le creux de l'empreinte : « Chambéry, Grenoble, Annecy feront bientôt un beau bouquet ! » – Tu ne le connais pas, mais tu respires à plein poumons le parfum d'un aïeul qui s'envole en fumée par un tube en métal : « où vont les corps des papillons mourants ? » te dis-tu donc – te revoilà encore coincé dans les bouchons, fixant, entre les deux barrières qui séparent les deux voies, une rose trémière : « Vivre ? N'importe-quoi ! »

À propos de Langda


6 responses to “Mandala du béton

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :