Le berger des nuages

ils forment la pensée du bien quand ils s'amalgament et la pensée du rien quand ils se dissolvent puis s'autodissipent ou bien s'entramalgament au nom de ces pensées-mêmes dans le ciel bleu du mois d'avril du moins aux yeux du berger des nuages qui n'est plus qu'un nuage parmi les nuées à demi sommeillant et pensif dans le flou de ses propres pensées

À propos de Langda


2 responses to “Le berger des nuages

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :