Les armes de la poésie (le film)

Les armes de la poésie (le film) rambo2Photo tirée de Rambo II (enfin je crois)…

… un AK-47  est sorti de mon carnet de poésie et je m’en suis servi pour exploser la tête de 72 connards dans leurs costards cravate les vagues ont effacé leur sang il ne restait  plus que nous deux sur la plus belle plage de Californie tu étais saine et sauve en bikini  et tu m’as avoué avoir envie d’une  petite  page de pub depuis que j’écris des poèmes à la con  nos vies ont peu changé mais c’est déjà  pas mal et demain soir à 20h45 je te montrerai combien je ferais peu  de vagues dans la réalité tu m’as donc avoué avoir toujours eu envie qu’un poète aussi  intrépide et bodybuildé que moi t’embrasse juste après avoir sauvé tes petites fesses des méchants et c’est  ce que j’ai fait après avoir rangé mon AK-47 dans mon carnet de poésie avec un air de dire t’as vu c’est pas si compliqué d’être heureux quand on fait un effort …

À propos de Langda


3 responses to “Les armes de la poésie (le film)

  • pivoine

    Texte très drôle et paradoxal, le poète, son carnet de poésies dans lequel il range ou sort son AK-47; tout autour retour au romantisme des temps modernes sur les plages de Californie pendant la pub. Pour avoir vu Rambo, il me semblait plus grassouillet, le final du film est de l’ordre de l’apothéose; j’en rigole encore.

  • pivoine

    PS je n’ai pas vu Rambo II…….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :