L’homme qui fumait les soirs d’été

certains soirs d’été
l’orage s’en retourne
avec son édredon
de cumulonimbus
qui se laisse glisser
sur l’arête dorsale
du massif de Belledonne
et la ville s’endort
toute rose sous les nues
alors qu’un peu plus haut
dans la vallée une gorge
inspire une brise légère

big_thumb_a2e7390e04f5ed3b6bba3576f75436bbSource photo

 

À propos de Langda


2 responses to “L’homme qui fumait les soirs d’été

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :