Le soulèvement des feuilles mortes

.250196..

les flammèches dorées
et les gerbes de sang
giclent déjà au milieu
des maisons bourgeoises

 et de quelques survivants
en tenues de camouflage
vertes dans la banlieue
qui affronte un été indien
sous une brise paisible

À propos de Langda


2 responses to “Le soulèvement des feuilles mortes

  • É.

    J’entends là comme un écho à un poème qui m’est cher..
    C’est d’Apollinaire (La clef): « … Oh je ne veux pas que tu sortes. / L’automne est plein de mains coupées / Non non ce sont des feuilles mortes / Ce sont les mains de ceux qui sortent… »
    Sauf qu’ici s’il y a du Apollinaire, alors il est pour le moins mâtiné de Tarantino. Et puis évidemment c’est plus marrant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :