Printemps des villes

tumblr_mzbi4hf80y1t3hbhyo1_250

dès la fin de l’hiver
sous la fine dernière
couche d’asphalte
on peut parfois voir
percer la tige fragile
d’une paire de jambes
au bout desquelles
les fleurs d’une minijupe
dans le vent frémissent
(même s’il fait encore très
légèrement frisquette)

À propos de Langda


2 responses to “Printemps des villes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :