Je te jure que j’ai vraiment essayé d’ouvrir l’œil mais ça m’a pas suffisamment emballé pour que je me réveille

corpse

du gazon sous ma joue
gros plan sur une pâquerette
très joli orteil féminin mais
j’ai l’empreinte de trois brins d’herbe
qui me brille derrière la paupière
et un peu des fourmis dans les jambes
alors pardon si je m’en retourne rêver

À propos de Langda


2 responses to “

  • É.

    … Après le voeu de « tomber amoureux d’une brindille » du poème Human man, « l’empreinte de trois brins d’herbe / qui me brille derrière la paupière »… Hum… de la monogamie au libertinage?
    [Sujet de mémoire pour qui veut: « Amour et brins de paille chez Perrin Langda: enquête sur un imaginaire érotique »]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :