Fais passer l’poème : Thomas Vinau (again)

Aujourd’hui, un poème de Thomas Vinau extrait de Les Derniers seront les derniers, publié en 2012 aux éditions Le Pédalo ivre :

164392_aj_m_1341

De la matière comme énergie organisée

Le petit mouton de poussière
traversa portes et fenêtres
terrasses jardins chemins contrées
toute une grande vie de vadrouille
sans se rendre compte le moins du monde
que c’est le vent qui le portait

……

Thomas Vinau
Blog de l’auteur

À propos de Langda


One response to “Fais passer l’poème : Thomas Vinau (again)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :