les bras m'en tombent

Pas d’bras pas d’bazooka. Pas d’chance pas d’existence. Pas d’patrie pas d’sucrerie. Pas d’cerveau pas d’bonne note. Pas d’habits d’marque pas d’marque d’amitié. Pas d’biscottos pas d’p’tite copine. Pas d’pistoles pas d’grande école. Pas d’endettement pas d’appartement. Pas d’parents pas d’garant. Pas d’nénés pas d’bébé. Pas d’congé pas d’songerie. Pas d’boulot pas d’bonheur apparent. Pas d’manifestation pas d’retraite. Pas d’argent pas d’médicament. Pas d’religion pas d’place au paradis. Pas d’néant pas d’vent dans les dents. Pas d’bras pas d’bazooka j’t’ai dit.

(Maxime de nulle-part pour personne, dessin d’Eric Demelis)

 

 

À propos de Langda


5 responses to “

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :