La dernière flaque

P1080692

Envahi par les extraterrestres de Thierry Lambert. J’leur ai filé un poème à ramener chez eux. Aux crayons de couleurs ce coup-ci.

Les habitants de cette planète sont des protozoaires, ils sont formés d’une seule cellule, les moins évolués ressemblent à une goutte d’huile dans une vinaigrette qui ne prendrait pas. Certains sont équipés d’une petite queue qui leur sert de ventilateur pour rafraîchir leurs partenaires sexuels – d’autres ont pris la forme d’un tube, et les individus les moins âgés les confondent souvent avec un toboggan. Il y en a qui se servent de la même ouverture pour l’entrée ou la sortie des nutriments ; bien sûr, ils réingèrent parfois les mêmes scories après deux ou trois digestions. On en rencontre aussi avec des milliers de grands cils tout fins. Ils vous observent, comme une multitude de jolis yeux, plus ou moins indiscrets… Ne soyez pas non plus surpris d’en voir adopter l’apparence d’une étoile… ou même se tortiller comme un croissant de Lune échoué au sol. Leurs villes flottantes ont l’air d’une mosaïque de formes et de couleurs variées en suspension : ils vivent ensemble et presque en paix, dans quelque flaque de souffre, échappée d’une ancienne catastrophe.

P1080696

À propos de Langda


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :