(pikhaiku
pikhaiku
rimbizarre)

chasse aux poèmes on
m’aura vu déambuler
au sommet d’une crête
au bord d’un pont
ou tout au fond d’une gorge
les yeux absorbés par mon
carnet
de brouillon

(hymnomade
ramélodie)

et puis d’abord moi aussi
quand j’en attrape un
j’ouvre ma pomme de bulle

et j’emploie toute mon application
à le dresser
pour qu’il soit
mieux

(colostrophe
colostrophe
colostrophe
colostrophe)

pour l’instant ma femme
trouve que je joue un peu trop
souvent tout seul
à part quelques castors

mais les modes changent
qui sait ?


(j’ai oublié mon appareil photo mais j’ai quand même pris des poèmes)

 …

À propos de Langda


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :