c’est fou
tout c’qu’on peut
trouver dans un
nuage

de la pluie
qui rêve
de s’envoler

des montagnes
de soucis
des randonneurs perdus
qui essaient juste
de ne pas y penser

des blocs
de grêle
qui vous
rafraîchiraient
la mémoire

des grenouilles en voyage

des parapentes paumés

des pays entiers dans la brume

des orages
qui se retiennent d’éclater
tout pleins d’idées fumeuses

que le vent dissipera

peut-être
peut-être pas

(j’ai oublié mon appareil photo mais j’ai quand même pris des poèmes)

 …

À propos de Langda


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :