journée au zoo

mon fils est à l’affût comme un suricate
maman ouistiti lui court après dans toutes les directions
et papa gnou fonce dans le tas de temps en temps

quant aux vrais fauves
ils font la sieste

ignorant
totalement

tous ces visiteurs
captivés

les poèmes passent et se ressemblent

c’est bientôt la fin des vacances

chacun va retrouver son côté de la cage

animaux humains lecteurs pages

(j’ai oublié mon appareil photo mais j’ai quand même pris des poèmes)

À propos de Langda


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :