chatman

Chat-man… Oh… Chat-man… Ici rôdent tripes… Chaos bâille… Et monuments volés… Mon p’tit Chat-man… J’ai comme un Grand Canyon dans la caboche… J’me suis foutu un feu de camp d’migrants au crâne… Maintenant je louche sur l’air qui me souffle entre les deux yeux… Gentil Chat-man… Je suis né dans cette caravane de roms… À 66 km/h sur la route 666… Un jour de ruée vers l’Europe… Chat-man… Mon gros Chat-man… On voyage vers le bout de notre indifférence… En prenant des fast-food célestes sur des airs de repos… Sous des constellations en formes de serpents à sonnettes d’alarme… Chat-man… Gentil p’tit Chat-man… Ici les trains ne partent pas au Luna Park… Les contrôleurs ont un léger accent Yankee… Les derniers pacifistes en vie sont des enfants d’hippies  embourgeoisés… Chat-man…

(Maxime de nulle-part pour personne, dessin d’Eric Demelis)

À propos de Langda


2 responses to “

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :