roidesbouffons

L’assurance ça nous va comme un gant… Enfin plutôt comme un gant d’toilette… Ou alors bon d’accord un gant d’toilette enfilé sur un portefeuille plein à craquer de bouse de porc-épic… Serait-ce plutôt de l’argent sale sur un compte qu’afficherait des farandoles de contes de fées mais pas pour les enfants… Oh et puis je sais plus… On a qu’à dire que ça serait comme toutes ces trucs qui meublent comme fumer des p’tits croûtons à l’ail broyés dans du papier dessin au fond d’une cour pleine de crottes de pigeons enfin bon par exemple… Ça pouvait pas être plus proche d’une espèce de grosse moufle inerte oubliée sous une avalanche qu’un cocktail molotov balancé sur une île privée de lancer la révolution du fond d’un canapé… L’assurance… Ah… Cette vieille serviette mouillée pour traces de bourses en perdition qui occupe nos vacances comme un cigarillo grillé sur la cime d’un caillou…

(Maxime de nulle-part pour personne illustrée par Eric Demelis)

À propos de Langda


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :