21 conseils pour rater un poème
sans faire le moindre mal à personne

écrire des poèmes
qui parlent à tout le monde
et dont personne ne parle

chaque poème
est un puzzle
terminé au marteau
une vieille clé rouillée
dans une serrure high-tech
la formule magique
d’une crotte d’oiseau
tombée du ciel

bureau
des poètes
ouvert
de 16h44
à 16h43
le 29 février
des années
bissextiles
impaires

ah oui
au fait
t’es un poète
ou un geek
sur internet ?

tu es le petit frère avorté de l’orfèvre
celui qui reste une saison à l’ouvrage
pour rendre à un diamant
son ancienne
forme de vieux
caillou

chaque
soir
il
comp
tait
les
syl
labes
pour
s’en
dor

les étoiles
infusaient
ses poèmes
de grand-mère
ourlés dans
l’étiolement
de ses mots
à la mode

les poèmes sont aussi des êtres vivants merde
ce n’est pas parce qu’ils sont différents monstrueux ou uniques
qu’ils ne doivent pas être traités comme tout le monde

signe ici : ____
tape 83132
gueule un coup
écris un poème
envois-le
à 13,6 personnes
n’y pense plus

avec économie
cette petite pièce
nous fait le conte
d’une dette mythique
d’une crise intérieure
d’éternels sacrifices
aux croissances infinies
d’âges d’or sans fonds
d’épreuves sans fin

travailler
travailler son
travailler son écriture
travailler son écriture n’est
travailler son écriture n’est pas
travailler son écriture n’est pas un
travailler son écriture n’est pas un travail
————————————————————————
travailler son écriture n’est pas un travail à la chaîne

pourquoi ne pas ouvrir
une boutique de poèmes pour touristes
dans un village d’Ardèche ou de la Côte d’Azur
où l’on vend des figurines qui se ressemblent toutes ?

solo
de poésie
avec la
langue

si ce n’est pas un poème
c’est peut-être un poème

bla bla poète
bla bla rôle
bla bla définition
bla bla soudain
bla bla un poème
bla bla s’écrivit

comment cela
vil paltoquet
ainsi donc tu prétendrois
composer de la poësie
dans un dialecte indélicat et rustre
sans même connoistre les nobles préceptes
de la versification du dix-septième siècle ?

mort depuis cent ans
après une descente en enfer
il se retourna dans sa tombe
et fit carrière en poésie

ici se
dresse
un art « majeur »
et mis à
l’index

le trader crée de l’argent avec rien
le poète ne gagne rien avec de l’or

tout poème
et un tas
de mots vivant
qui s’exprime

« merci
de ne pas me laisser
traîner comme une
vieille chaussette trouée
dans votre crâne après
m’avoir
lu »

À propos de Langda


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :