l’œil de la nuit

.
.
tu vois ma belle
quand tu contemples la nuit
les étoiles qui te semblent plus petites
sont en fait celles qui sont les plus lointaines
.
et les plus grandes sont les plus proches de nous
.
.
de toutes façons une bonne partie d’entre elles n’existe plus
c’est juste le néant en trois dimensions qui s’étend là-devant
.
.
avec toutes ses étoiles qui filent vers l’extinction
.
comme de tout petits papillons de lumière
elles tourbillonnent vers leur trou noir
et nous on les observe pour
tuer le temps
.
.
(livre d’artistes réalisé avec Françoise Giraud)

.

 

À propos de Langda

C'est qui Perrin Langda ? Voir tous les articles par Langda

3 responses to “

  • Stéphane Bernard

    Salut Perrin, très bel œil, j’aime ta poésie de l’espace. Mais (rhââ tu vas pas être content) je crois que c’est « tout petits papillons » plutôt. (Sinon je t’ai écrit un poème-hommage, je sais pas encore si je le rebosse un peu ou te le file comme ça).

    • Langda

      rhâââââ !!! une erreur de débutant à l’encre de Chine !!! en plus si tu savais comme j’ai raté le 2e exemplaire… Mais bon j’ai réussi à rattraper ça pas trop mal, j’ai juste la flemme de reprendre le texte en photo.. merci Stéphane 🙂 Un poème-hommage ? mais c’est pas vrai ? pourquoi t’as fait ça ? J’ai hâte de voir ça !

  • Stéphane Bernard

    Je sais pas, ça m’a pris comme ça. Je le laisse mijoter et je te l’envoie bientôt.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :