électrocardiogramme
d’un arrêt « Cadillac »

..


17 ans
qu’ma bagnole
descend le fleuve
20 ou 30 fois par an
qu’elle nous emmène
rendre visite à nos parents
semblable à un globule
bleu
charriant
l’oxygène
vers le
cœur
et toujours
au retour
le soir
on s’arrête
dans les bouchons
d’une longue
artère
bordée
d’arbres
et de feux
bronchioles
lucioles
forêts
de phares
qui scintillent
je me demande
la pollution
a-t-elle laissé autant de crasse
sur les murs de la ville
que dans nos
poumons ?

À propos de Langda


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :