– Papaaaa ! C’est qui là, le monsieur avec une épée, sur la statue ?

– C’est le Chevalier Bayard, tu sais, c’est un chevalier, avec son armure, comme le Chevalier Gontran dans l’histoire où il fait boire toute l’eau du lac au dragon rouge…

– Ah oui ! Mais Papa ! Pourquoi il est sur la statue le Sevalier Bayard ?

– Parce qu’il vivait il y a très longtemps, et qu’il était très fort, très courageux, personne pouvait le battre ! Alors c’est pour qu’on se rappelle de lui !

– Ah bon !? Mais Papa ! Il est où maintenant le Sevalier Bayard ?

– Eh ben… Euh… Et ben il vivait il y a très longtemps, tu sais… donc maintenant, ben… il est mort. Tiens ! Ça te dirait qu’on aille voir…

– Mais pourquoi il est mort Papa ?

– … Eh Ben… comme tout le monde, tu sais… Un jour il est devenu vieux, et puis il est mort. C’est c’qui arrive à tout le monde, tu sais… En fait je sais pas comment il est mort, peut-être qu’il…

– Ah oui ! Ze sais, Papa ! C’est ça ! Il y a très longtemps, quand il y avait les dinosaures, un zour, un dinosaure il avait vu le Sevalier Bayard, et le dinosaure il avait mangé le Sevalier Bayard ! C’est pour ça il est mort !

– Ah ben non, c’est pas possible ça mon petit Chevalier !

– Pourquoi ?

– Parce que le Chevalier Bayard, il a une armure toute en fer, le dinosaure il se serait cassé les dents dessus ! Et puis le Chevalier Bayard, il est beaucoup plus fort qu’un dinosaure ! Il lui aurait coupé le nez avec son épée !

– Alors c’est un crocodile qui l’a manzé peut-être, tu sais ?

– Non non, un crocodile c’est bien moins fort qu’un dinosaure, c’est tout tout tout petit à côté ! Bayard il te le taille en rondelles !

– Alors ze sais Papa ! Le Sevalier Bayard il vit dans un sateau, dans le sateau y’avait un voleur, le voleur il a un grand grand sac, grand comme ça, et le voleur il avait mis le Sevalier Bayard dans son grand grand grand sac ! Et voilà !

– Ha ! Ha ! Ha ! Mais c’est peut-être vrai, en tout cas ça me paraît tout à fait plausible tu vois !

– Ou alors c’est le très gros tracteur méssant sur la tablette de Papy, il a roulé à toute vitesse sur le Sevalier Bayard mais le Sevalier Bayard il lui a crevé son peuneu avec son épée et après mon Papa il a regonflé sa roue du tracteur comme avec mon vélo tout à l’heure et il a sauvé tout le monde le tracteur et le Sevalier Bayard et la princesse du Sevalier Gontran !

– Ha ! Ha ! Ha ! Non mais moi je peux pas sauver le Chevalier Bayard, tu t’rends compte ! C’est le Chevalier Bayard qui doit venir me sauver ! Bon, tu viens, on va sauver maman du vendeur de salades…

(dialogues philosophiques avec un gentil p’tit démon)

À propos de Langda


One response to “

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :