– Alors, quelle(s) chanson(s) tu veux que je te chante ce soir ?
– Papa, tu m’en chantes deux ? Ou qu’une ?
– Allez, deux. Alors ? Lesquelles tu veux ?
– C’est toi tu choisis ! Et tu me dis pas !
– D’accord, alors je choisis… euh… « La maison bleue »… et… « Le petit pont de bois » ! C’est une mai…
– Non ! Papa ! Tu me dis pas !
– Mais comment je peux te les chanter sans te les dire ?
– Papa, tu peux me chanter « Petit Papa Noël » et « Vive le vent » ?
– Mais enfin, on est en plein été ! Et puis c’est pareil tous les soirs ! Tu me dis que je choisis, mais je dois pas te dire, et finalement tu choisis toujours les mêmes depuis des mois ! Ça n’a pas de sens !
– S’il-te-plaît Papa… Tu fais « Petit Papa Noël » et « Vive le vent »…
Petit Papa Noël, quand tu descendras…

(dialogues philosophiques avec un gentil p’tit démon)

À propos de Langda


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :