poésie biologique

7 principes
du capitulisme

j’ai toujours mon portemonnaie contre le cœur
juste dans la poche intérieure de mon manteau d’hiver
comme ça si un jour on me tire dessus
peut-être que ma carte gold à moitié vide
et toutes mes cartes de fidélité
jamais finies
me sauveront
de la
vie

autorisation
de découvert infini
sur tous les contes
de fées

bravo mon fils
aujourd’hui tu viens de réussir
à accepter de perdre sans faire de caprice

puub
tout le monde
a besoin de poésie
mais tout le monde
est rempli de poésie
donc la poésie
est invendable
puub

rater sa
vie pour
réussir
ses rêves

ce matin
j’ai embauché quelques enfants esclaves
pour me faire mon café et alimenter ma tablette
puis j’ai séché tout leur village
en chiant dans dix litres de flotte
et je suis sorti
réchauffer l’atmosphère
au volant d’un diesel
ensuite

Voir l’article original 99 mots de plus

À propos de Langda

C'est qui Perrin Langda ? Voir tous les articles par Langda

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :