poésie biologique

partir


partir
on ne
part pas en
toute relativité hein
par tes pensées se lèvent tes pas
sous tes pas roule la Terre
autour de toute la Terre se met à tourner le Soleil
derrière le ciel tournoie toute notre Voie Lactée
avec la Voie Lactée s’entourbillonne tout l’Univers
et c’est tout l’Univers qui se métamorphose autour de toi
dans un mécanisme complexe d’engrenages invisibles
où ta pensée fut le ressort de cette immense horloge universelle
– du moins selon un point de vue parmi d’autres…
écoute le tic-tac de ton cœur qui bat
essaie un peu
de te quitter la tête
de déplacer l’aiguille
d’un de tes pas
pense à ce que tu peux
accomplir sans agir
partir on
ne part pas
mais

Voir l’article original

À propos de Langda

C'est qui Perrin Langda ? Voir tous les articles par Langda

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :