Archives de Catégorie: Développements durables

D’accord j’ai pêché qu’une chaussette pleine de vase mais je t’ai aussi ramené un super nouveau poème sur le coucher de soleil allons chérie reviens

df786b4921bd82dc137793894169e09f

elle avait le dos
blond éclatant
puis orangé
rose mauve bleu
la nuit noire
qu’on a tous clairement vu
clapoter dans la rivière
avec nos belles truites arc-en-ciel
mouchetées de petites étoiles sombres

photo : Brian W. Pelkey, trouvée ici


Langda Sherpa

 

pas d’ascenseur
4 étages
6 sacs de courses
1 bébé endormi
1 poussette démontable
3 pots de géraniums
et tu peux même en rajouter
derrière mon épaule droite
chérie Langda Sherpa
t’accompagnera au sommet
des montagnes du quotidien
en toute légèreté bien sûr
et cinq ou six allers-retours


Carte postale trouvée dans une palourde à marée basse

1e507157fa6298d524229040aba47950

ça faisait des jolies vaguelettes
quand elle levait sa jupe océanique
sur ses longues jambes de sable
quadrillées par les parcs à huîtres
elle divulguait des colonies d’algues
desséchées sur le bord de flaques
où les pêcheurs voulaient ramasser
ses coquilles de moules nacrées

photo collage de Grete Stern


Carte postale glanée au vol sur l’autoroute

60b80821e7b558a5d0b2d7a27fbf1ede

sont bien roulées
les blondes
meules de foin
près d’Clermont-Ferrand
z’ont des collines
qu’ont la peau
d’la couleur des champs d’blé
avec juste un carré d’bosquet
pour maillot d’bain
qui s’font dorer la courbure
sous un soleil de paille
en s’reflétant dans des rivières
où personne s’est jamais baqué
paraît qu’les filles d’là-bas
elles ont des tas d’nuages tout calmes
dans des grands yeux bleus infinis
avec l’horizon des volcans d’Auvergne
en ébullition dans les veines
enfin moi c’est c’qu’on m’en a dit


Produit du terroir

collage2

élevé à la volaille du pays
j’ai les cellules gorgées d’Isère
les os en calcaire des Alpes
et de bonnes réserves d’huile
d’olive méditerranéenne
avec une pincée de sucre de canne
plus quelques produits surgelés
venus des quatre coins du monde

photo : Matt Wisniewski


Regarder passer les falaises en grimpant dans le ciel

1ee0a52f7d0ba5eff83d2d95575ae90d

celui-là ressemble à un clebs
et lui on dirait une mémé
regarde regarde
une grosse quenotte
un condor géant
une tête de macaque
la pierre aussi a ses nuages
ils font juste plusieurs
milliards de tonnes de siècles


Un alpiniste au fond du Pacifique

f19d885768da83b2eb4ae61494b1b802

une moule meurt en mer d’au-
tres coquilles s’y collent un
archipel perché au
sommet de la plus grande
chaîne de montagnes du monde
pousse et plus d’alpiniste
pour voir le fossile du
mollusque depuis des lustres

extrait de Quelques microsecondes sur Terre, recueil à paraître
illustration : Vladimir Kush, « Above the Sea Level »

Selfie

selfie1

yo yo
hi I
salut moi


Empreinte écologique

(ou poème bio)5eecb1c22efae0b32e768979b8420252

à la fin
de mon existence
j’aurai mangé
à peu près 5 ou 6 bœufs
1 ou 2 champs de légumes
et de céréales variées
bu 20 piscines olympiques
vidé 4 citernes de pétrole
et produit
2 – 3 poèmes


L’Empire des 10 000 000 000 000 000 000 001 grains de sable

957474754ec869e61849f667d30f431e

New York
+ Dubaï
≈ 2 000 000 000 m3
de béton armé
≈ 1 400 000 000 000 L
de sable ça nous fait
≈ 90 à 120 Côtes d’Azur
(calculs à la pelleteuse)


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 017 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :