Archives de Catégorie: Ici c’est là-bas


– Papa ! Y vont arriver mes amis bientôt !
Paaaapa ! Y vont arriver mes amis bientôt !
– Hein ?! Ah bon ?! Ils vont venir ici ?!
– Oui ! Là ! À nous maison ! Vite ! Est pas prêts nous !
– Mais de quels amis tu parles ?
– Euh…
Ben… Sais pas…
– Ben, comment ils s’appellent ?
– Euh… W… Wito ! Et… Tapito !
– Wito et Tapito ! Ah ! Et ils viennent comment ?
– Euh… Wito à l’hélico, et… Tapito à vélo !
– Génial ! Et à quoi vous allez jouer ?
– Witapitapadapitopitabadapipodapobidaboum !

(dialogues philosophiques avec un gentil p’tit démon)




– Papa ! C’est pas nous maison ça !
– Hein ?! Mais si, c’est notre appart’ !
– Non ! C’est pas nous maison ça !
– Ah bon ?! Mais elle est où notre maison alors ?!
– Loin ! loin ! loin !
Et elle est bleue !

(dialogues philosophiques avec un gentil p’tit démon)
(photo Manuel Pita)



– T’as remarqué la demi-lune dans le ciel ?
– Mais ! As vu ça ? En manque un bout ! Est tombé !
– Ah bon ? Mais où il est tombé ?
– Euh… À le toit, là ! À la cheminée le toit !
– Tiens ! Ce serait pas la maison des petits cochons ?
– Oui ! C’est le loup a croqué la Lune,
un bout est tombé à la cheminée !
– Et qu’est-ce que les petits cochons ont fait de ce bout ?
– A brûlé les fesses ! ha ! ha ! ha !
A brûlé les fesses à la Lune !

(dialogue philosophique avec un gentil p’tit démon)



qu’est-ce qui a bien pu me conduire
peu de temps après avoir abordé la philosophie de l’Absurde
vêtu d’une de mes plus jolies chemises à fleurs
avec trente-cinq ados plutôt croyants mais réceptifs

à ramper
en jogging tongs-chaussettes
taché de sauce salsa ultra hot
à l’intérieur d’un labyrinthe multicolore de cubes étroits
dans une fameuse enseigne de restauration rapide ?

la réponse
se tortille quelque part…

est-ce qu’elle est dans les hurlements
de mon fils coincé tout là-haut ?
dans les rires d’une maman sortie manger entre copines ?
ou dans l’air du printemps sur mes orteils frileux ?


.

..

avec ma femme
on a écrit un poème
à quatre mains

..

(bon là
il fait du toboggan

je le surveille
en rêvassant
quelques bribes
de vers


alors
ce
monde
euuuuuuh
est semblable
à un
jardin
un jardin d’enfants
qui s’chamaillent
– non vaudrait mieux –
qui courent partout
sous les nuages qui passent
sous le soleil
– ou plutôt tiens –
/// putain mais qu’est-ce qu’on est bien ici ///
sous le regard
de
…)

aïe
mon poème
s’est cassé la gueule


8a584dd9a4427d0c9bc1a2123329efdd

mi veux
ma’cher.

tu fais tes premiers pas
sur le sentier du langage

et çaâ ?
é-keu-tcé ?

avec
comme
un léger
accent
étranger

ah nooon…
PADUTOOOUW !

mais
de quel étrange
pays viens-tu
mon petit bonhomme ?

pa’ler mi ?
plou dütcewment ?

d’un bout de ma chair ?

***

(in Le Livre d’Ernest, paru en un seul exemplaire aux éditions La Vie)


ici
c’eest
là-bas !


(après
des mois
de babil
indicible)

pas
c’eest
non !


(le nouveau
jeune poète
à la mode)

paman
c’eest
là-haut !


(s’invente
une langue)

eeet
blanc
c’est bleu !


(mystère)

***

Ici c’est là-bas
(paroles d’un enfant sage)



ça
c’est
bleu !

il pointe le ciel du doigt

ça
c’est
bleu !

il montre les montagnes au loin

ça
c’est
bleu !

il vise le sol gris du balcon crasseux

ça
c’est
bleu !

il saute de joie dans toutes les directions

bleu !
bleu !
bleu !


***

Ici c’est là-bas
(paroles d’un enfant sage)


si on faisait
un « nuage de mots »
avec ce que mon fils de 2 ans
dit
il y aurait

MOI
en plein milieu
hurlé
très fièrement et
avec un très très gros
caractère

NON
juste à côté
frappé
en très gros corps de tête de mule

un curieux
ÇA?
de casse
assez fréquente

quelques prémisses de phrases
comme C’EST + quelque-chose
ou BE VEUX / BE VEUX PAS + n’importe quoi

bien sûr
PAPA MAMAN
mais également
le mot BLEU
(allez savoir pourquoi)

oui
quand même
parfois
et d’autres onomatopées comme
boum balaboum broum pimpon ouahouah meuh oin-oin

toute une liste de vocabulaire très relevé acquis au gré des ressemblances sonores
à savoir tutu doudou dodo bobo bébé papy mamie pomme pain bain lapin bon beau blanc dans dedans caca pipi lait lit là-haut là-bas

ainsi qu’une drôle de bande de grands héros mythologiques
nommés TotoR Oui-oui Wawa Mimi Pépapi Sam

et puis
labon palapon pla
palapouie pouie appouie
bliss blin ‘ssin saud sat sien tassé
bissieu sussu’ boitu’ poto pati
titare titeau tateau ‘tou’tou entoR
awa a’ci boici boilà bélo bonyou’ yoyo
bawo pi’ etc. magma de termes en formation
dont seuls lui-même et ses parents parfois
connaissent à peine le sens profond…

***

Ici c’est là-bas
(paroles d’un enfant sage)

*****************************************************************************************************************

wordle

*****************************************************************************************************************


qu’est-ce qu’elle boit maman ?

TTTHÉ !

qu’est-ce qu’il boit bébé ?

LLLLLAIT !

qu’est-ce qu’il boit papa ?

PPPPPPASSÉ !

ha ha
nooon
« café »

PPPASSÉ !
PPASSÉ !

mmmh
en fait
tu as raison
et
c’est pour ça que papa parle pas le matin

laisse-le
tremper ses yeux dans son

PPPPPPASSÉ !
PPASSÉ !
PPPASSÉ !


***

Ici c’est là-bas
(paroles d’un enfant sage après deux ans de réflexion sur le sens de la vie)


%d blogueurs aiment cette page :