146a2ef0e8497972f294caeb84466d02

l’hiver
on s’habille

quand

la nature au contraire
se met toute nue

elle montre à tous sa peau de terre toute jaune
tachetée de feuilles rousses

les cheveux gris de ses branchages

hirsutes
ses vieilles ravines
boueuses abandonnées

on dirait une grand-mère fébrile
qu’aurait voulu aimer une dernière fois

avant de finir

ensevelie
sous les neiges éternelles

sauf

qu’il lui reste toujours
quelques fleurs de primevères

prêtes à bourgeonner

comme de l’acné juvénile
sur la peau d’une gamine

malicieuse

***

(j’ai oublié mon appareil photo mais j’ai quand même pris des poèmes)

 

Lire la suite

un nouveau dessin légendé fait avec Eric Demelis

EPSON MFP image

Lire la suite

f101b95959a0236fbf0f21bd38c4f9f0

tutoriel
pour devenir poète
au 21e siècle


la poésie
est un jeu
vidéo

ouvre un blog
ton score
c’est le nombre de vues par jour

en bref
tu vas devoir parler aux robots et aux hommes
environ deux-trois fois par semaine

assez souvent pour que les algorithmes
te fassent apparaître assez haut
dans les résultats de recherche Google

mais pas trop
faut bien qu’un être humain ayant d’autres occupations
puisse soutenir le rythme des publications

tu perds
quand les robots
oublient ta page

les méchants c’est les trolls
les spams d’escrocs
et les comptes piratés

les gentils c’est les blogs d’éditeurs
les visiteurs-lecteurs fidèles
et les appels à textes de revues

tu gagnes
si quelqu’un dit
merci

tu vas quand même pas avoir peur de vouloir qu’on te lise
ou honte de caresser l’espoir qu’on te comprenne un peu
c’est pas comme si c’était qu’un vulgaire acte de communication

encore une fois
le but est de sauver le monde
mais personne n’y arrive jamais

Lire la suite

Aidez les éditions Sciriolus à financer l’anthologie Court-circuit, qui sortira en avril 2017 et présentera des poètes et slameurs contemporains isérois. En cliquant sur la couverture, vous pouvez lire des extraits, réserver un exemplaire et d’autres choses…

large_couverture1-1486920820-1486920835

Lire la suite

RIP
(pomème)

rip

…d’accord c’est toujours les meilleurs qui montent au ciel / mais c’est pas toujours forcément les plus grands esprits / qui sont portés aux nues par ceux qui restent ici

Lire la suite

 355145b49d2a1d5a2d46e85bb511ae86

 

Mec, ça te dirait d’évoluer dans une sphère où même la langue fasse en sorte que tu disparaisses ?

 …

Où l’on doive dire « Monsieur la Présidente », cet homme est « une grande écrivaine », ou « Doctoresse Jean Bidule » avec une certaine gêne, mais « caissier », «  homme de ménage » ou «  père au foyer » sans le moindre problème ?

Où on t’appellerait « elles » dès qu’une femme traînerait dans les parages, même si t’étais avec seize autres camarades ?

Où toutes les femmes se traiteraient sans arrêt de « sales gaillards » ou de « grosses gouines » entre elles, comme si la virilité elle-même était une vile atteinte à leur féminité ?

Où elles te laisseraient faire ton choix entre te maquiller la face  pour ressembler au masque d’un fantasme, ou t’effacer sous un voile de tissu qui puisse dissimuler c’que t’es vraiment, ou les deux finalement ça t’va pas si mal ?

Où tu te fasses traiter d’« vulgaire beauf hoministe » si ça te plaisait pas, vu l’fait que c’est bien mieux qu’avant qu’ailleurs ou même qu’ici d’ailleurs ?

Où des corps d’hommes parfaits soient placardés à moitié nus dans toute la ville pour vendre des produits divers aux dames, et se fassent bringuebaler à quatre pattes dans les encarts publicitaires de certains sites de télédéchargement squattés par ta branleuse d’adolescente ?

Mec, ça te dirait d’passer juste une journée sous l’épiderme de la plus banale des nanas, même sur une terre prétendument pas trop barbare ?

 

Lire la suite

861c522cfab6d07e2b2d0dc8047f4143

tu sais
le ciel

ne commence pas précisément

à 776 km
au-dessus
du sol

tes deux
poumons
en sont pleins
et ta tête est
plantée dedans

pourquoi ne pas ouvrir
la main en attraper

un bout

et te le replier
discrètement
dans la poche

(avant de
retourner
ramper
au fond)

hein ?

Lire la suite

8a584dd9a4427d0c9bc1a2123329efdd

mi veux
ma’cher.

tu fais tes premiers pas
sur le sentier du langage

et çaâ ?
é-keu-tcé ?

avec
comme
un léger
accent
étranger

ah nooon…
PADUTOOOUW !

mais
de quel étrange
pays viens-tu
mon petit bonhomme ?

pa’ler mi ?
plou dütcewment ?

d’un bout de ma chair ?

***

(in Le Livre d’Ernest, paru en un seul exemplaire aux éditions La Vie)

Lire la suite

f0cb87a1348d5f877c844e6fa51191c6

emploi
fictif
oh
c’est bon hein
tout l’monde a d’jà fait ça
de toute façon un jour aussi
faudra p’t’êt’ que facebook
nous rende des comptes
sur tous ces jobs très respectables
qui sont en fait occupés par
d’honnêtes poètes
ou d’autres reporters
de leurs si jolies vies
allez
ça va
c’est bon
vaut quand même mieux
empocher des méga magots sans grand effort
plutôt que trimer toute sa vie pour pas grand chose
payé à programmer des pages virtuelles
ou à passer des coups de téléphone au vent
ou à fabriquer des bidules qui servent à rien
et qui s’déglinguent tout seuls
ou à créer des pubs
pour qu’on les veuille
mais bon
allez
ça va
c’est rien
c’est presque rien
le monde entier
est un emploi fictif
500 000 balles c’est pas si grave
et puis c’est pas juste avec ça
qu’on fait les multimilliardaires
ou qu’on s’achète une piaule de luxe
comme un putain
de pain au chocolat
c’est vrai
oh
moi
y m’faut
à peine
deux secondes
pour gagner ça
en rêve et retourner
faire semblant de
m’esquinter pour des
prunes
illusoires
aussi

(in La vie est un hoax, recueil fictif à disparaître aux éditions Imaginaires)

***

collage de Sammy Slabbinck

Lire la suite



BD-poème avec Eric Demelis

 

EPSON MFP image



Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :