Archives de Tag: anthologie

Content de faire partie de l’Anthologie Courts-Circuits, préfacée par Emmanuel Merle, et qui rassemble une quarantaine de poètes isérois. Pour se la procurer, contacter les éditions Sciriolus par mail à sciriolus@gmail.com. Extrait :
..

à quoi pensent les chiens
quand ils vont chercher la balle ?
ont-ils trouvé Dieu ?

Romain D’Onofrio


Aidez les éditions Sciriolus à financer l’anthologie Court-circuit, qui sortira en avril 2017 et présentera des poètes et slameurs contemporains isérois. En cliquant sur la couverture, vous pouvez lire des extraits, réserver un exemplaire et d’autres choses…

large_couverture1-1486920820-1486920835


Dehors, recueil sans abri


107 auteurs sont réunis pour une belle cause dans cette anthologie réalisée par Christophe Bregaint et Éléonore James à laquelle je suis très heureux de participer.

Les bénéfices des ventes sont reversés à l’association ActionFroid qui oeuvre pour les sans-abri.

L’ouvrage est disponible dans pas mal de librairies, et on peut le commander sur le site des éditions Janus, ou sur celui d’ActionFroid.

1464529607944695_1046501652096520_5213847401081554899_n


Pour vous donner un aperçu, voici le poème de l’épatant Kenny Ozier-Lafontaine, alias Paul Poule sur internet :

– à quoi ressemble la bête ?
– je suis un monstre nu,
– et ses yeux ?
– vernis d’absence ils sont une erreur d’être,
– et son sang ? ses creux ? ses os ?
– ils suffoquent aux oubliettes de l’âme,
autrefois maudits par une pluie violette
parfois ils vocifèrent encore…
– et son cri ? de qui parle-t-il ?
– de l’âme photographiée quatre fois,
– mais la bête est-elle humaine ?
– elle a été privée du miroir il y a longtemps,
– la bête a-t-elle appris à rêver ?
– je ne suis d’aucune école, mon sang ouvre des portes
– la bête a-t-elle appris à mourir ?
– les six trous sur mon front sont oeuvre d’éternité
– et le diable ? et l’enfer ? et les flammes ?
– des coups de bâtons blancs, un supplice d’aveugle,
la nuit éclaire d’avantage le gouffre
– la bête espérait autrefois…
– autrefois est une misère, l’enfant est ivre, et la nuit le recouvre…
à mon horloge le ciel saigne d’avantage
– et sa peau parle-t-elle le langage des hommes ?
– ma langue est un chien triste comptant les jours, les heures,
les mots, les morts… tout est froid quand seul le souffle sépare du reste,

– la bête est-elle condamnée ?
– …
– à quoi ressemble la bête ?
– en ses patiences, elle demeure

Kenny Ozier-Lafontaine


Anthologie Rivages

Aujourd’hui, j’ai reçu l’anthologie Rivages, éditée par la Maison de la poésie de la Drôme, qui accueille quelques-uns de mes poèmes. On peut la commander par mail à l’adresse accueil@maisondelapoesiedeladrome.fr ou sur le site de la Maison de la poésie.

rivagesrivagesdosrivagespoème

 


Lettrae Vox n°1

Un de mes poèmes figure au sommaire de l’anthologie illustrée Lettrae Vox n°1 des éditions la Plume de l’Argilète, à commander sur le site des éditions. L’ouvrage réunit les textes de 45 auteurs, sur le thème de l’arbre.

Lettrae VOx


%d blogueurs aiment cette page :