Archives de Tag: appartement

humble fresque pour un plafond d’appartement

 


j’observe le plafond blanc
allongé sur le faux-parquet

derrière ce plafond
un autre logement

à la suite de cet appartement
encore une autre case de pierre

après le toit de mon immeuble
un large plafond de nuages

au-dessus des nuages
la grande voûte du ciel

au-delà de la voûte du ciel
un immense firmament d’étoiles

par-delà les étoi…
aïe

j’me suis cogné le front sur une plume d’ange

 


Norbert

Il dit souvent « faut qu’j’arrête de fumer » « Tu crois qu’elle va comment, Maman ? » « J’peux plus bander, mais j’peux aimer » « J’voudrais avoir mon propre appartement » Norbert, c’est vraiment un type extraordinaire Avant, Norbert, c’était… Une rock-star, Jésus, un ancien moine Shaolin Il a pu boire jusqu’à quinze litres d’eau par jour Vivre des mois dans une pièce minuscule Se réveiller sur un matelas en flammes Sortir promener son gros nounours en peluche Se cuisiner des pâtes au yaourt à la fraise Aborder des rois mages au marché de Noël En leur disant « je suis celui que vous cherchez » Il dit souvent « ch’suis trop shooté par mes cachets » « Mais faut comprendre ma prison de solitude » « Je crois qu’je vais aller m’coucher » « Je dois reprendre mes études » Norbert, c’est vraiment un type extraordinaire Avant, Norbert, c’était… La religion dont il est seul adepte Les treize voix qui braillent en permanence Les cent commandements des tâches quotidiennes Dont, quand même, Jésus, Bruce Lee, Kurt Cobain Et lui-même, dans dix ans, qui dit souvent « Tout ira bien, pas d’inquiétude » « T’auras une femme et des enfants » « Tu vas reprendre tes études » « T’auras ton propre appartement » Norbert, c’est vraiment un type extraordinaire Avant Norbert, c’était…

Le nouvel appartement (Ode d’emploi)



Illustration d’en haut trouvée ici – d’en bas ici

I. Un quart de vie dans un carton Photos d’enfance vieux écrits poussiéreux Bibelots ramenés de vacances Et la chanson de Boris Vian Y a plus qu'à Se débrouiller tout seuls et faire un maximum de dégâts en un maximum de temps Appeler des amis Et accomplir gaiement les aller-retours de nos vies monotones Et accomplir gaiement les aller-retours de nos vies monotones Et accomplir gaiement les aller-retours de nos vies monotones II. Première partie de Tetris la marche turque des meubles Slalomant à angle droit parmi les colis empilés Puis l'ouverture des boîtes de Pandore L'organigramme des imbrications Et la déco bicolore Tout doit rejoindre sa place exacte Les livres dans la bibliothèque Les cd dans la cédéthèque Les dvd dans la dévédéthèque Les BD dans la bédéthèque Right where it belongs Everything in its right place Que faire de ce citron ? De quel côté des barreaux du balcon suis-je ? III. Remplir l’espace qui grandit Pour meubler mon ennui Les reflets de nos âmes immobiles Le plaisir de claquer tout son fric Et de monter des meubles en kit Astucieux faciles à déconstruire Comme un poème de Queneau Ô souvenir de mes premiers legos IV. Mettre la vis 1 dans le trou A Mettre la vis 2 dans le trou B Mettre la vis 3 dans le trou C Mettre la vis 4 dans le trou D... Te souviens-tu de nos premiers contacts ? Vois le petit empire que j'ai bâti pour toi V. Tentacules ô câbles comment relier Le suprême modem branché dans la chambre Les deux ordinateurs du bureau Le décodeur TNT du salon Le frigo Mon cerveau ? VI. Et le nouvel appartement prend vie De la syntaxe du sexe des branchements Où l'on entend déjà le chant de la télé numérique Le chant des partitions téléchargées Le chant des clics Dans quel carton avions-nous rangé Celui des amants ?

%d blogueurs aiment cette page :