Archives de Tag: chant

Chant des boat people

tous
TOUS
dans la même
DANS LA MÊME
galère on rame
GALÈRE ON RAME
vers notre Eldo-
VERS NOTRE ELDO-
radeau
RADEAU

1554604_10154332514935444_6482822464370106154_n

photo trouvée sur la page de Jamal Dajani


Le chant des baleines de parapluie

Sur un vers de Marlène Tissot qui m’a longtemps trotté dans la tête (voir le poème du 24 avril 2012 au bas de cette page).

le jet d'eau d'une baleine s'évapore et retrouve un nuage qui pleuviotte sur la ville ouvre ton parapluie et écoute la chanson des baleines

Synesthésie de la sieste


***
Tableau : Composition 8, Kandinsky

un bref repos pour l'âme seule – le frais désert de la pénombre et sur les murs blancs de la chambre : « ceux qui ont semé dans les larmes moissonnent dans la joie »... …le Requiem de Brahms sans la fonction repeat afin de m'endormir en l'écoutant disparaître je suis peut-être vraiment mort et à la fin sous ma fenêtre c'est le chœur de l'église qui chante un autre requiem en fait ce genre de chant est vraiment beau quand on l'entend à peine en fond de la rumeur d'un quartier de banlieue souligner avec discrétion la gloire d'un coin de l'univers qu'on ne voit pas c'est mieux ainsi, un bref repos – le frais désert de la pénombre et sur les murs blancs de la chambre : bipements d'un poids-lourd le passage régulier des moteurs de voitures et les coups de marteau d'un vacancier qui frappe sans doute dans son jardin il y a toujours des grillons qui stridulent sous le soleil ardent et des fils de famille qui piaillent ou sautent dans la piscine de leurs parents souffrent et se mettent à chialer pour un rien j'ai passé un moment avec les gens de mon quartier à conduire des voitures et à planter des clous grillé sous le soleil avec les gosses qui plongent et collé une tarte au petit pleurnichard pour aider sa maman à laquelle j'ai cru plaire c'est tout ce qu'il fallait : l'impression d'exister un moment un bref repos pour l'âme seule puis j'ai rouvert les yeux et les murs de ma chambre étaient toujours blancs

Coma















Libéré……..du chant infernal


Des mil……..le voix de ton âme……..en


L’instant diffus……..d’un long silence


Dans tes draps blancs……..Ange calme au


Milieu……..des bips de l’hôpital




Des bambins……..nés non loin de là


Où meu……..rent de vieil……..les personnes


C’est toi……..dans la fleur de ton âge


Somnolant……..tandis que chantonne


Le ry……..thme régulier……..de ta




Respiration……..artificielle


L’engin qui lan……..ce des tuyaux


Accordéonnés……..dans ta bouche


Trace l’abstruse……..onde radio


Inversement……..proportionnelle




Aux cares……..ses dans tes cheveux


Que j’adminis……..tre d’une main


Tri……..ste en cherchant à me convaincre


Que tes rêves u……..sent des chemins


Plus agréa……..bles lorsque je




Grat……..te ta tê……..te chante les


Chansons que tu ai……..mes raconte


Des histoi……..res idiotes……..ou te passe


Les chansons douces……..et apaisantes


Qui t’ont jadis……..ensorcelé





%d blogueurs aiment cette page :