Archives de Tag: Christophe Bregaint

Des extraits de mon recueil Glace Belledonne et le début de L’Aventure de Norbert Witz’n Bong ! sur Poésiemuziketc le blog de Christophe Bregaint :


Dehors, recueil sans abri


107 auteurs sont réunis pour une belle cause dans cette anthologie réalisée par Christophe Bregaint et Éléonore James à laquelle je suis très heureux de participer.

Les bénéfices des ventes sont reversés à l’association ActionFroid qui oeuvre pour les sans-abri.

L’ouvrage est disponible dans pas mal de librairies, et on peut le commander sur le site des éditions Janus, ou sur celui d’ActionFroid.

1464529607944695_1046501652096520_5213847401081554899_n


Pour vous donner un aperçu, voici le poème de l’épatant Kenny Ozier-Lafontaine, alias Paul Poule sur internet :

– à quoi ressemble la bête ?
– je suis un monstre nu,
– et ses yeux ?
– vernis d’absence ils sont une erreur d’être,
– et son sang ? ses creux ? ses os ?
– ils suffoquent aux oubliettes de l’âme,
autrefois maudits par une pluie violette
parfois ils vocifèrent encore…
– et son cri ? de qui parle-t-il ?
– de l’âme photographiée quatre fois,
– mais la bête est-elle humaine ?
– elle a été privée du miroir il y a longtemps,
– la bête a-t-elle appris à rêver ?
– je ne suis d’aucune école, mon sang ouvre des portes
– la bête a-t-elle appris à mourir ?
– les six trous sur mon front sont oeuvre d’éternité
– et le diable ? et l’enfer ? et les flammes ?
– des coups de bâtons blancs, un supplice d’aveugle,
la nuit éclaire d’avantage le gouffre
– la bête espérait autrefois…
– autrefois est une misère, l’enfant est ivre, et la nuit le recouvre…
à mon horloge le ciel saigne d’avantage
– et sa peau parle-t-elle le langage des hommes ?
– ma langue est un chien triste comptant les jours, les heures,
les mots, les morts… tout est froid quand seul le souffle sépare du reste,

– la bête est-elle condamnée ?
– …
– à quoi ressemble la bête ?
– en ses patiences, elle demeure

Kenny Ozier-Lafontaine


Fais passer l’poème : Christophe Bregaint

Aujourd’hui, deux poèmes tirés de Route de nuit, très beau recueil de Christophe Bregaint publié aux éditions La Dragonne en 2015 :

9782913465954

Les remous de ce qui reste
Aussi loin que mènera le Voyage
Seront toujours sur nos nuques
Tel un souffle

Invitation à regarder le lointain
Depuis le point de vue du temps

***

De chaque côté
De l’échiquier

Nous sommes
Ceux qui traversent
En diagonale

Toujours échec et mat
Au seuil
De cette théologie de la désolation

A longue portée
Ce chemin

N’est qu’une vaste parenthèse


Parution : Perrin Langda & Compagnie

...Et voici un recueil collectif préparé par les éditions Mgv2>publishing et moi-même, avec les textes de mes amis Brice Haziza, Christophe Bregaint, Stéphane Poirier, Mike Kasprzak, Heptanes Fraxion, Thierry Roquet, Morgan Riet, Emanuel Campo et les miens, illustrés d’une couverture d’Eric Demelis.
5€ + 4€ de port
64 pages au format 14,8 x 21 cm
ISBN : 978-1-326-43226-3
Vous pouvez le commander directement sur Lulu.com ou sur Amazon s’il en reste (les frais de ports y sont moins chers).
Et je vous en propose un extrait signé Brice Haziza :

Une nuit d’orage et de sang

PL&CO

 

j’ai envie d’baiser
y m’dit
et dans ses yeux je vois
des enfants joyeux qui dansent la sarabande
sur une planète délabrée, poisseuse
et loin de son orbite

il sort de garde à vue après une nuit au gnouf
pour de la castagne et
sa meuf l’a largué à l’heure du café
bizarrement,
une certaine énergie se dégage de lui
comme s’il n’était pas tout à fait mort
et moi non plus

le temps est splendide
la terre est belle
il n’y a aucun avenir
sauf
le cul
les jambes
le tout enrobé dans une petite robe noire en dentelle
de ma copine
qu’il trouve so sexy today

à bientôt mon pote
le temps est splendide
la terre est belle
et
il n’y a aucun avenir.

Brice Haziza


Mgversion2>datura n° 79

front cover press

Un de mes poèmes est au sommaire du Mgversion2>datura n° 79 dont le thème est « Viral ». On y trouve également des textes d’Alexandra Bouge, de Christophe Bregaint, et de Léonel Houssam entre autres.

On peut consulter cette revue directement sur Calaméo, ou en commander un exemplaire papier sur Lulu.com.

 


Les Corrosifs n° 16

cover-WBqv8Nv86D4f-105

Des poèmes d’Alexandra Bouge, de Christophe Bregaint, et de votre dévoué Perrin Langda, dans le dernier numéro de la revue Les Corrosifs. A lire en ligne ou à commander sur le site en cliquant ici ou sur l’image.

 


Les Corrosifs n°13

Décapages
Un de mes poèmes est au sommaire du n° 13 de la revue Les Corrosifs.
Il y a aussi un texte de Christophe Bregaint, auteur que j’aime bien, et plein d’autres choses.
On peut le lire en ligne ou commander la version papier en cliquant sur l’image.


« Poèmes courts » de Christophe Bregaint

A lire, « Poèmes courts » de Christophe Bregaint : environ cent petites pièces inspirées des tankas japonais, mais dans une version post post-moderne et urbaine où le côté concret de la poésie japonaise devient « la gifle d’une réalité brute et saisissante ». On peut le commander pour 13 euros aux éditions Sokrys. En voici deux extraits :

Cent millions nuage


Poesiemuziketc

Quelques textes sur le très intéressant blog-revue littéraire de Christophe Bregaint, que je vous invite  à suivre :

http://poesiemuziketc.wordpress.com/2013/01/18/perrin-langda-poemes/

 


%d blogueurs aiment cette page :