Archives de Tag: étoiles

de l’origine de l’or
des jours dorés


hier soir
deux anciennes étoiles
se sont embrassées avant de s’éteindre
elles envoyaient des comètes de platine
et des planètes dorées aux reflets chatoyants
dans toutes les directions de l’Univers connu
c’était il y a 130 millions d’années
et ce matin il pleuviote des diamants
par tous les télescopes
d’un drôle de petit appartement
tout à fait comme les autres
un gamin hurle une joie ubuesque
dans son nouveau pyjama jaune
une jeune maman s’éveille
en le chatouillant
avec le doudou de
sa « pépite »
sœur


l’œil de la nuit

.
.
tu vois ma belle
quand tu contemples la nuit
les étoiles qui te semblent plus petites
sont en fait celles qui sont les plus lointaines
.
et les plus grandes sont les plus proches de nous
.
.
de toutes façons une bonne partie d’entre elles n’existe plus
c’est juste le néant en trois dimensions qui s’étend là-devant
.
.
avec toutes ses étoiles qui filent vers l’extinction
.
comme de tout petits papillons de lumière
elles tourbillonnent vers leur trou noir
et nous on les observe pour
tuer le temps
.
.
(livre d’artistes réalisé avec Françoise Giraud)

.

 


bouts d’coquille
(livre d’artistes en deux exemplaires avec Thierry Lambert)

on a trouvé
ton plus vieil ancêtre
c’est juste une algue
dans une flaque

pour la lune
même les âmes
ont une ombre

les reptiles au sang froid ont un cœur de lumière
sauf quelques faux serpents du nouvel an chinois

quand
la nuit
pleure
les étoiles
luisent

 


l’esprit des lunes
(fumeur de poèmes)

shoobig-bang

ce soir
le ciel
est un délicieux
space cake géant

un grand rail d’aurore boréale
avec un peu de poudre de réel

après si vous voulez
j’ai aussi des rivières
d’étoiles à picoler

(livre d’artistes fait en deux exemplaires avec Thierry Lambert)


..

Lanterne pour grandes personnes qui ont peur dans le noir

les humains
sont des trous
dans la Terre

ils ont l’air cons mais ils sont pleins de toutes petites étoiles filantes
qui leur sortent du nez de la bouche des oreilles ou du popotin

en fait ils vivent sur une immense veilleuse
et les astres qui virevoltent à leur plafond
dans les ténèbres sont l’inverse de leurs ombres


e9987b0fb15561c3d50b2403f9a0802a

ce dimanche soir
notre astronaute
a fait d’la luge
dans une crotte de neige
du pif de la montagne

toi t’avais une crève qui durait
depuis cinq bonnes semaines

au retour un
quart de lune dormait
sur la banquette arrière

le ciel était couvert de nuées mauves

c’est la ville qui
brillait en bas
d’étoiles blanches
éternuées au sol

..


Allergie aux poèmes de printemps

036b01641f70fb2b8e758e16b5106319

étoiles

humains

flocons
de pollen

on tourbillonne
tous
au pif

dans l’Et’
l’Eter’

dans l’Eternité

illustration : Eugenia Loli


L’amour-propre est un doux flash publicitaire pour une marque de gel douche dont j’ai été privé au cours d’une grande partie de mon enfance

(Hymne d’automne)

18f381bb26bd16ca0a94b6202f02ddb1

de l’or dans les oreilles
des pépites au fond du pif
plein d’étoiles sur la peau
trois nuages au creux du nombril
la goutte de pluie au bout du zgeg
une petite trace de nuit au slip
et les panards peuplés de cèpes
il ronflait d’un air charmeur


photo : Impermanence_untitled_monamour
de Seung-Hwan Oh


D’accord j’ai pêché qu’une chaussette pleine de vase mais je t’ai aussi ramené un super nouveau poème sur le coucher de soleil allons chérie reviens

df786b4921bd82dc137793894169e09f

elle avait le dos
blond éclatant
puis orangé
rose mauve bleu
la nuit noire
qu’on a tous clairement vu
clapoter dans la rivière
avec nos belles truites arc-en-ciel
mouchetées de petites étoiles sombres

photo : Brian W. Pelkey, trouvée ici


N’empêche si tout le monde allait complètement dans l’autre sens ça irait sans doute pas spécialement mieux

upside

j’habite au fond d’un trou
à la surface d’une bulle
et j’y passe le jour à glander
pour partager notre amour
ensuite je pars m’éveiller
au-dessous des terres blanches
toutes empénombrées d’étoiles
faut bien s’escagasser un peu


%d blogueurs aiment cette page :