Archives de Tag: Français

oral de poésie

..


sur les six classes que j’interroge
pour l’oral du bac de français
et qui viennent de trois établissements différents
il y a six séquences sur la poésie
et cinq de ces séquences ont pour thème
« l’amour »
l’une d’elle commence
par une photo du « Mur des je t’aime » à Montmartre
une des deux autres s’intitule « Amour toujours »
les trois autres sont quasi identiques
toutes ces séquences sur l’amour contiennent
« Quand vous serez bien vieille » de Pierre Ringard
et le moins vieux poème d’amour qu’on puisse y lire
est une mièvrerie abstraite de Paul Eluard
la sixième séquence
s’intitule
« Le thème de l’eau
dans la poésie »
un sujet qui passionne la jeunesse
elle est constituée de deux textes
ma question sur le Lac
d’Alphonse de Lamartine sera
« en quoi ce magnifique extrait
est-il
emmerdant
à mourir ? »


5eec2deb866819a1a30e6bb796bf64beMa grand-tatan
est une vraie gagnante
elle au moins

ah la la…
quand j’étais ado
j’avais toujours
un skate
sous l’bras
pour plaire aux filles
mais j’savais pas en faire
infoutu que j’étais
de voler par-dessus les trottoirs
pareil pour le snowboard
une journée dans les pommes
à rêver de jolies gambettes
rien que pour avoir voulu tenter
le grand tremplin
sans savoir en faire
enfin au moins
à la guitare
j’pouvais presque tout jouer
rock pop jazz classique
flamenco Mario Bros Mac Gyver
mais seul chez moi passque
j’ai les paluches qui tremblent un peu
si on me met devant quelqu’un
en fait j’adore grimper
mais j’ai trop peur du vide
j’aime bien pêcher aussi mais bon
un jour j’me suis ferré ma propre lèvre
en poésie d’ailleurs je suis plutôt doué
pour faire des vers sans rime
qui n’ont pas le bon nombre de syllabes
la bonne technique c’est d’y aller au pif
et de peaufiner quand même vite fait après coup
faut bien que le lecteur en ait pour sa gratuité
cherchez l’imposteur a encore dit ma grand-tatan
tout à l’heure  au repas de famille
nan mais moi je disais juste qu’on pouvait très bien enseigner le français
et être indifférent à une certaine partie de la littérature « classique »
ou trouver que notre « bonne » orthographe a un petit côté gaspillage d’encre
et un autre dressage des élites à l’ancienne
nan mais j’ai pas totalement raté ma vie non plus
ce soir je rentre encore avec un gosse et une maman
qui font dodo dans ma voiture
en respectant les limites de vitesse
en essayant de pas filer trop droit
vers le grand crépuscule
violet~vermeil de tout c’que
j’ai d’plus nul de tout c’que j’ai
pas vraiment
réussi à
ah la la…


Petit dictionnaire du patrimoine linguistique national de l’orthographe du français

Image

- Pluriels en X : abréviations de scribes Flemmards arrondissant leurs fins de mois En doublant les consonnes quand on se mit A les payer par lettre, et forts au scrabble. - Accents circonflexes : fantômes qui hantent Nos châteaux, nos forêts, pour nous rappeler Que nous étions des animos vêlés Avant d'avoir de belles âmes errantes. - Tirets et traits d'union : se fixent tout A fait aux portefeuilles, mais c'est-à-dire qu'on ne les trouve pas aux porte-manteaux... - Lettres étymologiques : il ne faut pas Les prononcer ! disait à son dompteur Le très subtil Montaigne (que l'on sculpta). - Orthographe française : très grand musée Dont les illustres conservateurs gardent Avec religion toutes les œuvres d'art De tous les temps dans un souk abusif.

Poème d’API

Sauvez un arbre Sauvez un poulpe Tuez un académicien Un puriste Ou un prof de français Gouttez la pulpe du poème d'A.P.I Voici à quoi ressemblerait La langue de demain La langue de mon beau pays

%d blogueurs aiment cette page :